Plébiscité par un public de plus en plus diversifié, le paintball comporte une forte dimension stratégique mais reste centré sur l’amusement.

Comment se pratique le paintball?
Le paintball se pratique avec un lanceur aussi appelé marqueur qui permet, grâce à du CO2 ou de l’air comprimé de lancer des billes de peinture alimentaire et biodégradable sur un adversaire. Lorsque celui-ci est touché et marqué, il est considéré comme éliminé. Les joueurs sont aussi équipés d’un masque de protection de la couleur de leur équipe, et au choix de différents accessoires: pare-balle, bouclier, fumigène, extension de billes, talkie-walkie etc…

A partir de quel âge peut-on y jouer?
Le paintball est accessible à partir de 12 ans. Nous pensons bientôt mettre en place un système de jeu indolore pour les plus jeunes.

Est-ce un jeu dangereux?
Les risques sont les égratignures et petits bleus liés à certains impacts. Le casque est l’accessoire de sécurité le plus surveillé par les arbitres, présents sur le terrain, pour veiller au respect des règles de sécurité données lors de chaque partie de paintball.

 

“Même les plus jeunes appliquent aisément ces règles”

 

 

Sur quel terrain pratique-t-on?
Notre aire de jeu de 4 hectares est située sur le complexe sportif de la Jaille à Baie-Mahault, très facile d’accès.
cri
Il est donc interdit de jouer avec en ville?
Il est interdit de jouer en ville, le lieu doit être sécurisé et adapté à la pratique du Paintball. Le transport du matériel est autorisé dans le coffre du véhicule.

 

Comment se déroule une partie?
Après avoir écouté les règles de sécurité et s’être équipées, les deux équipes partent à leur base respective, accompagnées d’un arbitre; au signal de départ, les joueurs doivent progresser stratégiquement dans l’optique de prendre le drapeau ennemi et de le ramener à leur base, sans se faire toucher. Le joueur touché est pénalisé par une pénitence de 2 minutes.

Existe-t-il des compétitions?
Les plus grands tournois sont organisés au Canada et rassemblent des milliers de joueurs, comme l’évènement appelé “D-Day”, pour lequel les joueurs débarquent par bateau, hélicoptère… Plusieurs compétitions ont aussi lieu dans l’Hexagone. Nous participons depuis 12 ans à une partie de la formation de la Bodyguard Academy du Raizet qui forme les futurs gardes du corps de la Guadeloupe, en mettant les stagiaires en situation conflictuelle. Nous organisons des tournois mais cela reste encore assez occasionnel.

FormationBodyGuard
Le paintball est une “simulation” d’une situation de guerre. Quelle est votre pédagogie à ce niveau, surtout vis-à-vis des plus jeunes?
Je l’assimilerais plutôt au jeu de la balle au prisonnier, l’état d’esprit des joueurs reste l’amusement. Ces derniers doivent s’ils souhaitent remporter la partie mettre en place une stratégie adaptée avec une cohésion d’équipe, il est aussi important d’avoir une écoute active pour réunir les informations qui permettront de prendre le drapeau de l’équipe adverse en premier. Même les plus jeunes appliquent aisément ces règles.

 

Depuis quand et comment fonctionnez-vous?
Le B-Paintball de Baie-Mahault existe depuis 2004. Quand un joueur souhaite participer, trois choix s’offrent à lui: il peut organiser un paintball avec des amis, collègues, une association ou en famille, avec un minimum de 12 joueurs et au maximum 40 joueurs. Il peut s’inscrire sur notre liste de joueur seul pour que nous puissions le joindre à des parties de paintball ouvertes, ou il peut s’inscrire et participer à nos entraînements.

Comment pensez-vous évoluer?
Je souhaite développer le loisir dans la Caraïbe et particulièrement en Guadeloupe. Plusieurs projets sont en cours dont le système indolore qui je l’espère verra le jour courant 2017.

B-PAINTBALL
Facebook: Paintball Action
Mail : actpaintball@gmail.com
SMS / WhatsApp : 06.90.147.267

Ramcess

Partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.