Emmanuel Gauthier est l’un de ces bénévoles qui transmettent la passion du football aux plus jeunes. Rencontre avec l’entraîneur d’un groupe prometteur.

Présentations?
J’ai 40 ans je suis originaire de Guadeloupe par ma mère et d’Auvergne par mon père, je vis ici depuis 15 ans. Je suis responsable commercial de l’agence Contact Immobilier à Gosier et en parallèle associé à Jean Lonjieras de Guadeloupe Construction dans le cadre de promotions immobilières.

Que représente le football pour toi? Dans les sensations qu’il te procure?
Ma passion pour le football date de mon plus jeune âge, je jouais en cadets nationaux au club de Montrouge (92), j’ai toujours été un fervent admirateur du PSG et de l’Equipe de France, je suis également les championnats espagnol et anglais. J’aime les tactiques de jeu et les valeurs que peuvent apporter un sport d’équipe. Jouer est à la fois un exutoire et une façon de garder une bonne condition physique.

 
Quelle est ton approche du football avec les enfants?
Je souhaite développer chez les enfants les valeurs du travail ainsi que le fair-play nécessaires à mon sens dans un sport qui tend parfois à ne plus tenir compte de ces références indispensable.

 

 

“… il faudra avoir une réelle politique de développement du foot féminin…”

 

 
Avec quelle tranche d’âge travailles-tu?
Les catégories U6 jusqu’ à U9.

Qu’est ce qui t’a amené à t’occuper des enfants? As-tu obtenu un diplôme ou suivi une formation?
Cela fait maintenant deux ans que je m’occupe de cette catégorie au sein du Club Sport de Saint-Francois . J’ai décidé de rechausser les crampons car mon fils Charles est passionné de foot et qu’il n’y avait aucun candidat pour entraîner cette catégorie. Je n’ai aucun diplôme dans ce domaine mais j’avais déjà entraîné les poussins dans ma jeunesse dans le Sud de la France.

Quel est le facteur prioritaire dans ta pédagogie avec ton groupe?
Les valeurs de respect, de rigueur, de cohésion, de bienséance et pour finir le plaisir du jeu.

20141221_083610
Comment se déroule un entrainement à cet âge?
Il s’agit d’une période d’apprentissage donc on travaille les bases du football et très peu de physique.

Est-ce qu’il y a des compétitions d’organisées pour cette catégorie? Championnats, tournois?
En effet, il y a des plateaux (des matchs amicaux) et des tournois (avec classement). Nous avons eu la chance de gagner le tournoi du Moule en catégorie U9 en battant le C.S.M. en demi finale.

L’argent est souvent l’argument avancé pour dévaloriser le football. Quel est ton avis sur son impact réel?
Il ne faut pas oublier que le football est un sport universel et de surcroît le plus pratiqué et le plus populaire au monde. Les rémunérations des footballeurs sont proportionnelles à l’attractivité de ce sport.  Elles n’ ont pour moi rien de choquant comparé à des sports comme le Golf, la Boxe, le tennis au encore la formule 1.

 
Aujourd’hui il existe plusieurs déclinaisons du football, avec le Beach Soccer, Le Futsal, Le Jorkyball, le Freestyle. Quel regard portes-tu sur ces formats qui implique le ballon rond?
Toutes les déclinaisons du football sont susceptibles d’attirer de nouveaux licenciés selon les régions et les intérêts des jeunes. Le Beach Soccer et le Futsal sont pour moi des déclinaisons du football mais en toute honnêteté je ne trouve que peu d’intérêt au freestyle.

 
Quelle est l’équipe nationale qui t’a le plus marqué?
La France en 1998 lorsqu’elle a remporté sa première Coupe du Monde.
DSC02548
Et le club?
L’Olympique de Marseille en 1993 quand ils ont remporté la Champion’s League. Une grande équipe qui a su décomplexer le football français.

Quel est le joueur qui t’a le plus impresionné?
Mes références sont Zidane tout d’abord, il est pour moi l’un des joueurs les plus forts techniquement de l’histoire du football et il avait une vision du jeu sans égale. Dommage pour lui qu’il ait fini sa carrière sur une expulsion en finale d’une Coupe du Monde. Raï était aussi un formidable meneur d’hommes; en plus d’être un sportif accompli il était médecin, c’était  l’illustration parfaite du célèbre adage MENS SANA IN CORPORE SANO! (un esprit sain dans un corps sain).

Quels sont les objectifs aujourd’hui pour le C.S.?
Finir la saison en invaincu en tournoi avec les U9 et avoir une équipe sénior performante (qui a à sa tête un très bon entraineur en la personne de Monsieur VLAJ).

 
Il y a une section féminine au Club Sport, pourquoi pas d’équipes plus jeunes?
Effectivement cela fait défaut au club. Il y eut une tentative de créer une section féminine l’année dernière, les filles étaient motivées mais leur entraîneur, Monsieur De Almeida, qui par ailleurs est très investi au sein du club, n’a pu poursuivre l’aventure cette année. Il est vrai qu’il faudra avoir une réelle politique au sein du club de développement du foot féminin qui par ailleurs se porte très bien. On le constate avec les résultats de l’équipe de France qui fait actuellement partie du top 5 mondial.

Pour conclure?
Perdre ou gagner n’a aucune importance sauf quand on perd!

 

CLUB SPORT
Site officiel : www.club-sport-st-francois.footeo.com

13087257_633810583435613_3896818617755300146_o

Partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.