Très peu connu du grand public, le Jorkyball offre encore une nouvelle approche du ballon rond. Technicité et percussion sont nécessaires à sa pleine expression. Didier, créateur du City Foot nous ouvre ses portes.

Peux-tu te présenter?
Je suis Didier, start-uper (entrepreneur dans une jeune entreprise innovante) de 39ans et passionné de Foot. Je pratique le foot en salle depuis plusieurs années avec des amis et collègues en mode loisir en dehors des contraintes et de l’esprit de compétition des clubs de foot traditionnels.

Comment as-tu découvert le Jorkyball?
J’ai découvert le Foot à deux et le Jorkyball il y a 5 ans dans une salle  en région parisienne. Suite à la fermeture de ce centre, j’ai décidé de récupérer le matériel pour proposer cette nouvelle discipline sportive en Guadeloupe sous l’enseigne “City Foot”.

Comment est né le Jorkyball?
Le Jorkyball est né en 1987 dans la région lyonnaise et à pris son essor après sa présentation sous forme d’animation à la coupe du monde de football 1990 en Italie.

 

 

“Au Jorky Ball, je retrouve les sensations des parties de foot de mon enfance…”

 

 
Quelles sont les différences avec le football classique au niveau du jeu et du matériel?
Le Jorkyball se joue à 2 contre 2 sur un petit terrain de 50m2 (10x5m) équipé de petits buts (“ti kan” comme on dit chez nous!), dans une cage comme au squash. Les contacts physiques sont interdits et le ballon de Jorkyball (14cm de diamètre, recouvert de feutrine) est tout le temps en mouvement car les parois sont utilisées pour faire des passes et marquer des buts. Il existe des chaussures spécialement conçues pour le Jorkyball mais les chaussures de foot en salle sont tolérées. Le Jorkyball est physiquement très intense car il y a très peu d’arrêt. L’effort cardio d’une séance d’une heure est largement supérieur à celui d’un footing mais le Jorkyball est plus ludique. On se rend moins compte de la dépense énergétique mais au final c’est un sport Fitness complet.

JORKYBALL-2
Et au niveau des règles?
Les règles complètes  sont  accessibles sur notre site web www.cityfoot.fr, en voici quelques extraits: on considère comme faute tous les contacts, les attaques par derrière, les tacles, le jeu dangereux et tout acte d’anti-jeu. Un match est terminé lorsqu’une des deux équipes a remporté trois des cinq sets prévus. Chaque set, à l’exception du cinquième, se conclut quand une équipe a marqué sept buts. Chacune des deux équipes est composée d’un attaquant et d’un défenseur. C’est l’équipe qui a marqué qui engage (comme au volley). Nous expliquons les règles en détail aux nouveaux joueurs lors de leur première séance.

Existe-t-il une fédération ou une ligue de Jorkyball?
La Fédération Internationale de Jorkyball réunit les différentes ligues nationales installées essentiellement en Europe mais aussi aux Etats-Unis et en Amérique du Sud. En France, la ligue de Foot à 2 organise des compétitions nationales (coupe de France, Championnat de France masculin et féminin). Nous souhaitons organiser des sélections au City Foot Guadeloupe pour participer à la prochaine phase finale de la Coupe de France cette année.

 
Vous êtes la seule structure pour pratiquer le Jorkyball sur l’île et la deuxième indoor avec le Gwada Football Club. Quels sont les principaux atouts qui attirent vos clients?
Le foot loisir en salle est une nouvelle façon de pratiquer entre amis, collègues à tout moment sur des installations de qualité sur réservation. En plus du service de réservation du terrain nous proposons d’autres services (vestiaires, douches, espace détente) qui vous permettent de passer un bon moment de sport et de détente après le travail ou à l’occasion d’autres évènements : anniversaires, tournois inter ou intra entreprises, enterrements de vie de garçon ou de jeune fille, stage de foot, etc… En plus de la sono, l’ambiance foot est assurée dans notre centre par la diffusion de matchs de foot sur grand écran.
dr
Quelles sont les profils types des joueurs de Jorkyball?
Il y a pas de joueurs types, ce sont en général des amis footeux qui peuvent se regrouper à quatre au moins pour une partie d’une heure. De plus en plus de salariés créent spontanément leur équipe pour faire un match et s’affronter dans un esprit de fair-play que nous promouvons notamment grâce à l’auto-arbitrage. Il n’y a pas de violence, c’est vraiment le plaisir du jeu qui prime quelque soit le niveau des joueurs.

Que représente le football pour toi ? Dans les sensations qu’il te procure ? Quelles sont tes motivations pour jouer?
Au Jorky Ball, je retrouve les sensations des parties de foot de mon enfance dans la cours d’école ou lors nos « swé » avec des petits buts, nos «ti kan». La technique est plus importante que le physique sur ces petites surfaces, c’est le jeu à la brésilienne qui nous a toujours fait  rêver en Guadeloupe.

Aujourd’hui il existe plusieurs déclinaisons du football comme le Jorkyball, avec le Beach Soccer, le Five, le Freestyle. Quel regard portes-tu sur ces formats qui impliquent le ballon rond?
Le Foot se réinvente et doit s’adapter aux modes de vie et aux attentes des adaptes du jeu de ballon le plus pratiqué au monde. Le football à 11 et ses ligues professionnelles seront toujours en haut de l’affiche mais ne doivent pas étouffer les autres formats plus proches du loisir ou des attentes des amateurs pour une pratique sportive en toute liberté.

2098.3b08c673a7c81bb2eea7fb0758f3cac3
Quelle est l’équipe nationale qui t’a le plus marqué?
Le Brésil bien sûr  pour la technique et le beau jeu.

 
Quel est le club qui t’a le plus marqué?
Pour ne fâcher personne disons que j’étais Marseillais à l’époque Tapie avec Chris Waddle, Abédi Pelé, Mozer et les autres mais depuis je suis plus fan du PSG…

 
Que penses-tu du Ballon d’Or comme récompense?
Le Foot est avant tout un jeu collectif. Récompenser un joueur, en général le buteur, c’est pour moi un peu injuste.

Des projets?
Nous souhaitons déménager le City Foot dans un local plus grand afin de disposer d’un plus grand nombre de terrains pour nos clients. Nous recherchons un local dans la ville des Abymes et des investisseurs pour nous aider à réaliser notre projet de foot  traditionnel «ti kan ou trois pas» en salle en Guadeloupe et pourquoi pas en Martinique par la suite.

CITY FOOT Guadeloupe
E-Mail: fridom.cityfoot@gmail.com
www.cityfoot.fr

Partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.