Petit-Bourg est la commune la plus étendue de Guadeloupe. Son maire valorise sa position  centrale dans l’archipel en mettant à disposition des habitants et des visiteurs un large choix de sites culturels et sportifs.

Quand et pourquoi vous êtes-vous engagé en politique?
Je me suis engagé en politique en 1995 sur la liste conduite par Dominique Larifla pour les élections municipales. En tant que jeune petit-bourgeois, je voulais apporter ma contribution et participer activement au développement de ma commune.

 
Le fait d’être à la tête d’une des communes les plus étendues de Guadeloupe vous donne-t-il de plus amples responsabilités?
En effet, il y a un mitage du territoire et la population est très hétéroclite. Le développement n’a pas été planifié ni conceptualisé. Ce qui nous oblige à faire preuve d’audace et d’inventivité afin de le doter d’équipements et de réseaux performants répondant aux besoins réels de la population.
72939717
Petit-Bourg est la ville de Laura Flessel: a-t-elle conservé des liens avec la commune?
Laura Flessel garde des liens forts avec le club d’escrime de Petit-Bourg. Je sais que régulièrement lors de ses vacances, elle vient prodiguer conseils et écoute aux jeunes licenciés. C’est pour nous une fierté qu’elle fasse partie des figures du Sport comme d’autres Petit-bourgeois, Robert Jacques, Anita Mormand pour ne citer qu’eux.

 

“Cette dynamique a permis la création de nouveaux clubs…”

 

 
Pourquoi avez-vous mis l’accent sur le sport? Qu’attendez-vous des infrastructures réalisées?
Le sport doit participer à l’épanouissement des Petit-bourgeois et au rayonnement de la ville. Les équipements que nous mettons en place comme le complexe sportif Gaël MONFILS, la base nautique de Pointe-à-Bacchus, la piscine de Bellevue, le parc urbain de Saint-Jean, permettent la pratique de toutes les activités sportives dans le bourg et les quartiers. Par ailleurs, ces infrastructures peuvent également recevoir des compétitions. Ma satisfaction est que depuis 2008, cette dynamique a permis la création de nouveaux clubs : badminton, karaté, gymnastique artistique, échecs, équitation, kite surf, tennis de table et bientôt, la natation. L’accompagnement financier des clubs a été doublé depuis 2008 et se renforcera grâce à la définition de nouveaux critères d’attribution de subventions afin de mieux prendre en compte leurs performances. L’attractivité de notre territoire en la matière est confirmée par l’organisation de manifestations d’envergure: la KARUJET, les 10 kms NACAC de Petit-Bourg, les Rondes Vertes, le Tournoi International de tennis féminin WTA, le concours hippique Grand Caraïbe, la régate interrégionale d’aviron ont lieu sur notre territoire.

 

“Ma volonté est que Petit-Bourg soit une locomotive dans tous les domaines…”

 

 

 

Par qui sont gérés les sites touristiques de Petit Bourg?
Cela dépend. Certains sites sont gérés par le Parc National de la Guadeloupe (60% de notre territoire est au cœur du Parc) et d’autres par différents organes publics comme l’Office National des Forêts ou la mairie. Enfin, des sites comme le Parc de Valombreuse relèvent d’une gestion privée.

Quels projets communs élaborez-vous avec les autres communes?
Les dossiers majeurs sont le ramassage des ordures ménagères, des encombrants et le transport. Il est vrai que pour l’heure, ces services ne sont pas assurés avec l’efficacité que nous souhaiterions. Nous croyons que la Communauté d’Agglomération du Nord Basse-Terre a la volonté de s’améliorer et mettra les moyens pour le faire.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA
Comment peut-on améliorer la vie des Petits-Bourgeois,  notamment en matière de déplacements domicile/ travail? Peut-on envisager qu’un jour un véritable réseau de transports publics verra le jour dans cette agglomération?
Nous l’espérons fortement! Il s’agit d’un engagement pris auprès la population. A  l’époque où j’étais Président de la CANBT (Communauté d’Agglomération du Nord Basse-Terre, NDLR),  j’en ai fait une priorité avec la mise en place du réseau de transports « la Corniche d’Or ». Aujourd’hui,  il reste à améliorer ce service de sorte à en assurer la pérennité.

 
Comment envisagez-vous l’avenir de Petit-Bourg?
Ma volonté est que Petit-Bourg soit une locomotive dans tous les domaines: économique, touristique, social, éducatif, sportif, culturel… Nous occupons géographiquement une position centrale. Aujourd’hui, nous saisissons cette opportunité d’offrir à la population comme aux visiteurs une expérience unique, mêlant douceur de vivre (de par nos paysages) et modernité (grâce aux projets de développement que nous réalisons).

Population: 23 729 habitants (Petits-bourgeois)
Superficie: 130 km2
Points d’intérêt: la mairie et l’église Notre-Dame de l’Assomption, œuvres de l’architecte Ali Tur; le Saut de la Lézarde; le parc de Valombreuse; la distillerie Montebello; la trace de la rivière Quiock…
Site Internet: www.ville-petitbourg.fr

DSC_4124

Partager cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.